Le
Missions et références
Par

Évaluer les usages d’une plateforme d’entraide entre PMR et bénévoles

Comment faciliter les tâches des personnes qui accompagnent au quotidien une ou des personnes fragilisées ? Qu'il s'agisse de transport, d'alimentation, de loisirs ou de soins, comment permettre à des personnes à mobilité réduite (PMR) d'accéder à des services adaptés et à l'heure désirée ? Y parvenir, c'est le pari qu'a lancé le Ceremh, Centre de ressources et d'innovation mobilité handicap, en développant Rishomes, un "réseau interactif social et solidaire d'échange et d'entraide" expérimenté en 2015 à Versailles.

Le projet a été retenu par la Région Ile-deFrance dans le cadre de l'expérimentation in situ et in vivo de projets innovants. Chronos était en charge de son évaluation en termes d'usages.

Pour en savoir plus, accédez à la plateforme en ligne ou contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rishomes en mots et images

Rishomes est une plateforme numérique accessible sur le web qui vise à mettre en relation les PMR, leurs accompagnants, des bénévoles et des professionnels. Tout un chacun peut s'y inscrire et, selon le profil, demander des services et/ou proposer son aide. Les services rendus ne concernent pas uniquement les personnes fragilisées. En effet, un accompagnant peut y demander de l'aide pour chercher ses enfants à l'école par exemple pendant qu'il s'occupe de la voisine en difficulté.

Évaluer les usages d’une plateforme d’entraide entre PMR et bénévoles

A propos de l'expérimentation

L'expérimentation dans la ville de Versailles a démarré fin 2014 et pour une durée d'un an. Les services sociaux et associations de la ville ont été sollicitées. Plusieurs démarches ont été menées sur ce terrain afin de recruter de premiers utilisateurs

:
  • Présentation du projet auprès des Maisons de quartier
  • Présentation du projet auprès d'associations
  • Présentation du projet auprès des utilisateurs finaux
  • Mise en place d'une formation à l'outil au sein des locaux du Ceremh
  • Distribution de plaquettes dans les espaces publics
  • Mailing
  • Création du blog espace-rishomes.ceremh.org
  • Mise à disposition de fiches formation
  • Création d'une FAQ

L'évaluation des usages de la plateforme

De mai à juillet 2015, Chronos a réalisé une douzaine d'entretiens semi-directifs avec des utilisateurs de Rhishomes et les parties prenantes associées. Le Ceremh, la collectivité, les associations, des personnes qui présentent des handicaps divers et leurs différents accompagnants sont sollicités. Au total, trois représentants du Ceremh, deux représentants de la Ville de Versailles, deux associations, trois personnes à mobilité réduite et trois accompagnants ont été interrogés.

Ces entretiens ont permis :

d'analyser les moteurs d'implication des usagers du réseau, aussi bien cognitifs (rationnels), conatifs (intention d'agir) qu'affectifs (liés à l'émotion, aux valeurs), soit de mettre en exergue les leviers de la motivation des parties prenantes.

de comprendre les besoins des cibles pour l'amélioration de leur prise en charge au quotidien et de les confronter à la proposition de valeur de Rishomes. Ces deux niveaux d'analyse ont permis de formuler des recommandations pour l'animation du réseau social (community management), la communication, ou encore au niveau des fonctionnalités proposées.

En septembre et octobre 2015, Chronos a organisé et animé un atelier de résolution de problèmes. Cet atelier consiste d'une part à partager les enseignements issus de la première phase, et d'autre part à animer une démarche de coproduction de solutions. Cette deuxième phase vise l'identification d'actions stratégiques et opérationnelles à mettre en oeuvre sur la base des recommandations formulées à l'issue des entretiens.

Perspectives d'avenir

Rishomes est arrêtée face à une forte concurrence (de nombreux autres réseaux sociaux sont développés dans la même période, à l'instar de voisin-age de l'association petits frères des pauvres par exemple) et à une trop faible mobilisation des parties prenantes lors de l'expérimentation. Le Ceremh se saisit en revanche des enseignements de cette expérimentation notamment en termes de communication auprès des cibles visées et d'actions de mobilisation des parties prenantes, pour continuer l'accompagnement des acteurs dans le développement de services d'aides à la mobilité des PMR.

Partager cet article