Pour le podcast VLAN, Bruno Marzloff interroge le futur de la ville sous l'angle du travail.
Le
Presse
Par

Portrait d’une ville façonnée par le travail

Pour le podcast #VLAN, Bruno Marzloff interroge le futur de la ville sous l'angle du travail.

Le travail et les mobilités induites ont façonné la ville que nous connaissons. Pour de nombreux actifs, le choix de la ville d’installation est guidé par un arbitrage entre confort de vie et opportunités professionnelles. Les études tels que le baromètre « Live et Work » des villes où l’on peut décrocher un CDI et avoir les moyens de s’acheter un appartement rendent comptent de cette tension. Deuxièmement, les politiques qui ont longtemps privilégié la voiture individuelle et l’idéal d’un habitat pavillonnaire ont accentué l'étalement urbain et par la même l'écartèlement entre lieu de résidence et lieu de travail.

Dans ce triangle amoureux du travail, de l’habiter et des mobilités, trouver un équilibre n'est pas simple. Et l'approche fordiste du travail, dans laquelle l’employé doit être présent aux “heures de bureau”, est loin d'arranger les choses, cette dernière étant responsable de phénomènes d'engorgement plus ou moins extrêmes. A titre d'exemple, en moyenne, un habitant de San Francisco passera ainsi 500 jours de sa vie dans les embouteillages.

Télétravail, démobilité, applications de navigation.... Quel pourrait être alors l'impact du numérique, qui bouleverse transports et pratiques professionnelles, sur la ville de demain ?  Selon Bruno Marzloff, les applications telles que Waze ne font que repousser le problème, en fluidifiant temporairement l’usage de la voiture individuelle

Le télétravail pourrait, pour ceux qui peuvent l’exercer, représenter une solution pour repenser notre addiction à la voiture et s’inscrire dans une démarche de démobilité, "forme de décroissance utile qui permet de réduire les déplacements subis". A condition toutefois de gérer la “schizophrénie de l’employeur”, qui exige une présence à 9h, mais également une réponse aux mails le soir, le week-end….

Ecoutez le podcast

Partager cet article