Le
Prospective
Par

Accompagner l'ADEME dans l'élaboration d'une vision prospective sur les usages du chauffage, de l'eau chaude et de la climatisation à horizon 2050

Quels sont les scénarios de succès pour développer les bonnes pratiques respectueuses des ressources dans le domaine du chauffage, de l'eau chaude sanitaire et de la climatisation dans les décennies à venir ?

Le service Bâtiment de l'ADEME a confié aux cabinets Chronos et Auxilia une mission d'animation d'ateliers et d'accompagnement pour une vision prospective à 2050. La démarche s'est appuyée sur la création de scénarios de succès et a abouti à un plan d'actions pouvant être impulsées dès à présent par l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. L'ADEME se voit ainsi accompagnée dans son rôle de catalyseur de la transition énergétique et écologique, mais également éclairée sur de possibles évolutions de ses métiers dans un monde en transition.

Initiée à l'automne 2014, la démarche avait pour objectif de mieux cerner, dans une perspective de long terme :

  • les évolutions techniques et réglementaires en fonction du contexte énergétique et économique ;
  • les contraintes extérieures et les pratiques et modes de vie des usagers à prendre en compte ;
  • la perception du confort et du service rendu au quotidien ;
  • les connaissances à améliorer ;les actions à mener, à renforcer (voire également celles à arrêter ou à éviter), en fonction des moyens d'intervention dont l'Agence dispose.

Construire une vision partagée et éclairer la prise de décision de l'ADEME

Cette démarche propose les finalités suivantes :

  • construire une vision partagée à horizon 2050 au sein de l'ADEME,
  • produire une vision volontariste par des scénarios de succès,
  • trouver des consensus pour des choix acceptables d'action,
  • éclairer la prise de décision de l'ADEME.

Quatre phases de travail ont jalonné le projet :

La première, basée sur une étude documentaire ainsi qu'un questionnaire auprès d'experts externes et de collaborateurs de l'ADEME, a donné lieu à la construction d'une solide base de connaissances. Ce travail a permis de faire émerger une dizaine de facteurs critiques, à savoir des variables, faits ou événements qui conditionnent des hypothèses de futurs volontairement ambitieux.

Des ateliers de design prospectif associant des experts externes et des experts internes de l'ADEME, ont produit trois scénarios prospectifs, chacun représentant une évocation crédible du futur sur trois axes "Impact zéro", 'Chauffage et climatisation" ou encore "Eau chaude sanitaire" détaillant le jeu d'acteurs, la trajectoire de succès et les points de vigilance correspondants à leur mise en oeuvre.

Ces scénarios prospectifs ont été "incrémentés" pour proposer une vision d'un futur ciblé à horizon 2050 sur la base duquel a été élaboré deux scénarios fictionnels et fonctionnels, proposant une vision "réifiée" - sous la forme de storyboards - de deux quotidiens d'usagers, l'un particulier, l'autre professionnel à mi étape prospective, c'est à dire à 2035.

Extrait d'un scénario fictionnel et fonctionnel

L'ensemble de la démarche a permis d'établir de manière itérative avec l'agence, un plan d'action pour l'ADEME, sous la forme de cinq fiches actions opérationnalisables par les services :

  • eau et économie circulaire,
  • financements innovants
  • opérateurs locaux de données
  • hub d'innovations ouvertes
  • communication et ambassadeurs.

Une démarche prospective... et opérationnelle

L'intérêt de la démarche prospective proposée ici est d'harmoniser l'état des connaissances au sein de la structure et d'impliquer de manière active un ensemble de collaborateurs et d'experts externes afin de produire une vision commune à l'ADEME, prenant en compte tout l'écosystème.

Les méthodologies de design prospectif utilisées facilitent et rendent tangible la construction de scénarios prospectifs macros ou micros et favorisent l'invitation à imaginer des futurs volontaristes, ambitieux et néanmoins plausibles.

Enfin, les fiches-actions produites dans la dernière phase de la démarche ont vocation à être appropriées par les collaborateurs de l'ADEME, pour une déclinaison opérationnelle.

Les recommandations formulées par Chronos et Auxilia insistent par ailleurs sur les perspectives d'évolution métiers et organisationnelle en interne de l'ADEME, qui permettraient à l'agence de s'adapter aux évolutions et d'accompagner au mieux les acteurs de l'écosystème.

Partager cet article