Chronos a produit deux notes sur l’impact du véhicule autonome en ville comme à la campagne, dans le cadre d’un atelier prospectif organisé par deux ministères.
Le
Études, veille et analyse
Par

Contribuer à l'atelier "La vie robomobile" par deux études sur le véhicule autonome

A partir de 2015, le sujet du véhicule autonome a commencé à occuper un espace médiatique considérable. D’abord propulsé sur le devant de la scène par les constructeurs automobiles et les géants du numérique, il est devenu un sujet incontournable pour l’acteur public, pour les opérateurs traditionnels de transport et même pour le grand public, dont une petite partie a pu tester ce nouvel objet technique dans le cadre de tests in situ, qui se multiplient. C’est dans ce contexte foisonnant qu’a été lancé l’Atelier prospectif “La vie robomobile”, coordonné par le Direction générale des infrastructures, des transport et de la mer (DGTIM) du Ministère de la transition écologique et solidaire.

Ch
ronos a été amené à produire deux notes sur la commande de la Mission des transports intelligents (Ministère de la transition écologique et solidaire, DGITM), au titre de l'Assistance à la mise en oeuvre de la PREDIM, pour faire l'objet d'une première publication sous le timbre de l'Atelier prospectif "La vie robomobile" coordonné par la DGITM, qui a été valorisée dans le cadre de son grand Rendez-vous annuel, première édition, le 9 avril 2018. Deux questions avaient été posées à Chronos :
 

  • Quel pourrait être l’impact du déploiement des véhicules autonomes sur la pratique des modes actifs ?
  • A quelles conditions le véhicule autonome peut-il avoir un sens en zone peu dense ? 

 

La réalisation de ces deux notes s’est appuyée sur une analyse documentaire ainsi que sur une série d’entretiens avec une vingtaine d’experts en France et à l’étranger. Les deux notes (synthèse + notes complètes) sont téléchargeables ci-dessous. Elles soulèvent en réalité des enjeux qui vont bien au-delà de la pratique du vélo ou de la desserte des territoires ruraux - c’est l’étendue de ces enjeux qui est à la fois extrêmement complexe et passionnante dès lors qu’on aborde le sujet du véhicule autonome.

Comme le résume Debra Lam (Georgia Tech University), « il s’agit aujourd’hui de cesser de se focaliser sur l’objet véhicule autonome pour le penser dans son environnement et en particulier dans ses interactions avec les citoyens ».

> Télécharger la synthèse des deux notes relatives aux véhicules autonome
> Télécharger le document complet consolidant les deux notes 

Nos référents sur ce projet :

Chronos portraits 17oct2017 380

Marc Fontanès

Directeur de projets Mobilité durable et inclusive
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LAURENT BARELIER

Laurent Barelier

Chef de projet Stratégie urbaine et mobilité
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronos portraits 14sept2017 132

Alice Guyétant

Consultante Stratégies territoriales
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mathieu Surrel

Designer
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partager cet article