L’Observatoire des usages émergents de la ville vise à mesurer et comprendre les représentations et les usages associés à la ville des Européens.
Le
Études, veille et analyse
Par

Observer les nouveaux usages de la ville des Européens

L’Observatoire des usages émergents de la ville vise à mesurer et comprendre les représentations et les usages associés à la ville, autour d’un certain nombre de thèmes comme l’habitat, la mobilité, la consommation, le travail, la sociabilité ou l’engagement citoyen.

Produire et consommer localement, réduire son empreinte énergétique et ses déplacements contraints, partager et proposer des services au sein de son quartier, voire de son immeuble, travailler à distance du siège de l’entreprise, déployer de nouvelles sociabilités dans l’espace public... Autant d’usages émergents que nous avons interrogés et qui diffèrent selon le pays, le lieu de vie (ville-centre ou périphérie, métropole ou petite ville),  l’âge ou encore l’activité des individus.

Comment nos représentations influencent-elles les comportements et modes de vie des individus ? Et comment ces pratiques émergentes renouvellent-elles l’espace urbain ?

Les objectifs de l’Observatoire

  • Mesurer et cartographier les usages émergents et représentations de la ville qui dessinent les nouveaux modes de vie urbains
  • Décrypter les modalités d’appropriation de ces usages émergents en dressant différentes typologies d’urbains
  • Comprendre la façon dont le numérique impacte les modes de vie en ville
  • Identifier les conditions de l’engagement des citadins dans de nouvelles gouvernances participatives et une économie circulaire urbaine
  • Anticiper et accompagner les mutations en cours, en mesurant l’attrait et les conditions d’adhésion à de nouvelles solutions et offres pertinentes


La méthodologie

La première vague de l’Observatoire des usages émergents de la ville a été réalisé via un questionnaire en ligne auprès d’un échantillon de 4 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 à 70 ans en 2017.  L’ampleur de l’échantillon permet d’analyser des pratiques à faible diffusion et de combiner une diversité de critères, notamment géographiques (métropole, couronne et communes hors influence des pôles urbains).

Un élargissement de l’enquête à 3000 européens (Allemagne, Royaume- Uni, Italie) a permis d’effectuer des comparaisons internationales.

Les différentes entrées thématiques de l’Observatoire (mobilité, consommation, habitat, vivre ensemble, recours au numérique...) sont affinées par profil d'enquêtés ou type de territoires et offrent un éclairage aux spécialistes de chacun de ces domaines sur des constats parfois contre-intuitifs ou des tendances naissantes.


Pour en savoir plus : Téléchargez la plaquette

Retrouvez l'infographie des résultats

Retrouvez les résultats de l’enquête dédiée à Paris

 

Nos référents sur ce projet :

Lea-Carre.png

Léa Marzloff

Directrice Etude et analyses stratégiques
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Claire 02 carre

Claire Huberson

Chef de projets Stratégie et accompagnement des transitions
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bruno portraits carre

Bruno Marzloff

Sociologue et prospectiviste
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Un Observatoire l’ObSoCo en partenariat avec Chronos et le soutien de l'Ademe, Clear Channel et l'Institut Vedecom

   

 Sur le même sujet

La ville intelligente s'invente dans les proximités

 

Partager cet article