Listing des derniers entretiens

La confiance : un pilier économique, social et politique. Entretien avec Gert Tinggaard Svendsen, chercheur à l'Université de Aarhus (Danemark)


17 06/2014 de Caroline de Francqueville

En visite aux Etats-Unis dans les années 1990 pour ses recherches, Gert Tinggaard Svendsen est assailli de questions sur le "modèle scandinave". Les économistes l'interrogent : comment expliquer le succès économique de cette région ? Au fil de ses travaux sur le capital social et les réseaux sociaux, Gert Tinggaard Svendsen a élaboré une théorie qui fait de la confiance la clef du mystère scandinave. La région se caractérise par un niveau de confiance élevé entre les individus et à l'égard des institutions. Cette confiance constituerait un des socles du modèle de l'Etat Providence, dans lequel chacun a un rôle à jouer pour contribuer au bien commun. 

Dans cet entretien, le chercheur explique le lien qu'il analyse entre confiance et stabilité économique, mais également quels enseignements Etats et entreprises peuvent tirer de ces travaux.

Gert Tinggaard Svendsen est chercheur et professeur en sciences politiques à l'Université de Aarhus (Danemark).

"La mobilité est un facteur déterminant d'accès à l'emploi." Entretien avec Marc Fontanès, expert en mobilité durable


27 05/2014 de Elisa Mendoza-Hauchecorne

Fin 2013, l'étude française "Mobilité inclusive. Mobilité, insertion et accès à l'emploi" a dressé le tableau inquiétant de la mobilité chez les personnes les plus défavorisées, en insertion et en recherche d'emploi : 7 millions de personnes en âge de travailler connaissent des difficultés d'accès à l'emploi liées à la mobilité. Ils subissent une double-peine : vivre loin des pôles d'activité économique et être peu motorisés (40 % des ménages pauvres n'ont pas voiture, contre 18 % en moyenne nationale). Ces publics fragiles se reportent sur la marche et l'inefficace desserte des transports en commun en régions périurbaine et rurale. 

Marc Fontanes, sociologue expert en mobilité durable, fondateur de Mobility+ et responsable du pôle « mobilité durable » chez Auxilia, revient sur les résultats de l'étude, ses recommandations et approfondit la notion de mobilité inclusive. 

Entretien avec Aurore Rapin, architecte-urbaniste : pour un pôle de distribution habitable


07 05/2014 de Chronos

Le commerce a été de toutes les révolutions des mobilités. La précédente date des années 60. Le triomphe des grands formats en périphérie a ravagé le tissu des commerces de proximités, s'est éloigné des logements et s'est saisi de l'automobile pour formater le périurbain d'aujourd'hui, contribuant de facto à façonner un autre mode de vie. Une autre révolution couve avec : l'arrivée du e-commerce, les transformations des mobilités et les injonctions du développement durable.

Dans cet entretien publié initialement par [popup] urbain, Aurore Rapin, architecte-urbaniste y formule un excellent point de départ pour la réflexion des commerces de demain : "Pourquoi le commerce, qui a toujours fonctionné en binôme avec le logement dans l'histoire des villes, doit-il aujourd'hui être répulsif pour l'Habitant ?" A l'enjeu de proximité, elle ajoute une conviction de résilience. L'intitulé de son carnet de recherche porte justement une promesse intrigante, "Pôle de distribution habitable." 

Entretien avec Nicolas Imbert, directeur de Green Cross France : "Il faut repenser la question énergétique en termes de besoins et d'usages."


24 04/2014 de Anne de Malleray

La maîtrise des besoins énergétiques se pense à deux échelles, celle macro, des réseaux de distribution, de leur optimisation et des enjeux du marché de l'énergie et de sa diversification. Celle micro, de l'usager à qui il est demandé de réduire ses consommations. De quels outils dispose-t-on pour cela ? De prime abord, l'angle technologique et le potentiel des smart grids est séduisant, mais on ne peut faire l'économie de la question des modes de vie. Si l'on repense la question énergétique en terme de besoins : se chauffer, se déplacer, manger, faire fonctionner des appareils... un panel de solutions différenciées et implicantes pour les usagers émerge en fonction des territoires, analyse Nicolas Imbert, directeur de Green Cross, ONG qui défend une transition énergétique fondée sur les 4D : soit une énergie déconcentrée, diversifiée, décarbonée et démocratique. 

Entretien avec William Van Den Broek, co-fondateur de Mutinerie, espace de coworking à Paris


24 01/2014 de Anne de Malleray

Accoudés au comptoir, surmontés par la devise mutine, "Libres ensemble", des coworkers devisent en buvant un café. Plantes vertes, meubles récup, un vieux piano dans un coin, l'accueil de Mutinerie, l'air de rien, invite d'emblée à adhérer à un concept. "Quand on reçoit, de temps en temps, des PDG d'entreprise, je me dis que c'est pas très sérieux", plaisante William, 29 ans, le scribe des mutins. "Mais en fait, ils adorent s'asseoir sur de vieux fauteuils de cinéma." L'air de rien donc, les quatre jeunes fondateurs imaginent, dans cet espace ouvert en mars 2012, un nouveau rapport au travail, qu'ils déclineront en 2014 sous forme d'expérimentations champêtre, avec Mutinerie Village, lieu de coworking à la campagne, et cosmopolite, avec Co-pass, système d'abonnement en réseau dans les espaces de coworking internationaux. 

Présentation de Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos