Listing des derniers dossiers

L'extension nomade de soi

17 01/2006

"Comment être soi quand on n'est plus chez soi ?" Certes le numérique change la donne. Mais le moteur est d'abord le nomadisme contemporain et ses formes inédites à découvrir. Le sujet renvoie d'une part à la maîtrise de son parcours et de son organisation du temps, dans une vision de routines sous contrôle. Pour un sujet grave, il fallait de la légèreté. Trois femmes nomades à leur manière nous ont mis la puce à l'oreille ! Ecoutons-les et feuilletons les blogs et le Web.

Les micro-mobilités

10 01/2006

On ne peut s'empêcher du rapprochement. La tendance dans les médias, c'est du "à la demande" (Podcast, Video On demand, PayPerView…). En transport aussi ! Les technologies servent cette volonté de flexibilité et d'appropriation. A l'inverse, cette demande génère de nouvelles offres ou combinaisons d'offres, démultipliant les possibles de pratiques de la ville. Le transactionnel s'ajoute à l'informationnel pour constituer des ensembles cohérents adaptés au multichoix. Le liant de ces nouveaux ensembles ? Les micromobilités qui assurent les nécessaires cheminements intersticiels.

La cité pervasive. Suite nippone

10 01/2006 de Karyn Poupée

En complément du Théma sur la Cité pervasive, la correspondante de Chronos à Tokyo, Karyn Poupée, nous propose des regards étonnants sur les développements offerts aux chalands des villes niponnes et coréennes.
Le QR code est déjà si implanté au Japon qu'il résistera sans doute aux assauts du ColorCode. Pourtant, ce dernier est bien plus séduisant : à l'oeil, bien sur avec ses jeux de couleurs et ses jeux de signes expressifs, mais aussi par sa capacité informative.

La ville pervasive

03 01/2006

Lors d'un débat du Mobilités.net en 2004, Rafi Haladjan, créateur entre autres du réseau wifi Ozone à Paris, dû donner une définition française de "pervasif" (comme point de départ : "omniprésent"). Il se récusa préférant que le terme se charge de sens au fil du temps. Très vite pourtant, l'évolution de la ville s'est chargée de lui rendre raison. La ville devient pervasive… dans un sens qu'il reste encore à définir. D'un côté, la ville est traversée de réseaux dont la maille ne cesse de se densifier. De l'autre, les citadins porteurs de terminaux suscitent des dialogues homme-homme, homme-machine, voire machine-machine dans le cas de puces sans contact. Aux réseaux fixes des lieux répondent les réseaux cinétiques des hommes.

Tags : wifi, villes2.0

Présentation de Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos