Dossiers

Publié environ une fois par mois, chaque nouveau dossier est accessible au grand public pendant un mois, avant que sa lecture ne soit réservée aux membres du Groupe Chronos.

Des airs et des aires de vacances


30 06/2016 de Bruno Marzloff

Les vacances ont-elles commencé, ou sommes-nous encore au travail ? La réponse est désormais moins une affaire de date que de rapports à l'écosystème digital et à sa plus ou moins grande maîtrise. Ainsi, sur le mobile, sphères privée, partenaires et professionnelles, tout s'embrouille. La 4G se prête autant aux selfies sur la plage qu'aux conf call sur le même sable chaud, quant à l'agenda, il est désormais irrémédiablement partagé avec ses collègues et ses proches. Personne ne sort indemne de cette immense confusion ; le travail et les vacances non plus, demain il en sera de même avec la retraite qui joue les prolongations du travail. Quelques réflexions livrées par Bruno Marzloff au magazine Espace pour un n° spécial  sur les rythmes et lieux de vacances.

 

Cet article est initialement paru dans la Revue Espaces n°330 .

Tags :

Le sociologue et le Big Data : La donnée comme carte et comme territoire


16 03/2016 de Julien Gaffiot

Le statut des sciences, et en particulier celui des sciences humaines, semble ébranlé par l'explosion du Big Data. Pour certains observateurs, la puissance des algorithmes et leur capacité prédictive relèguent le chercheur au rang d'interprète des corrélations livrées par la machine. La tentation du prospectivisme est forte, et l'enthousiasme technologique conduit à annoncer un peu rapidement la fin de la théorie et de la méthode scientifique classique.  Au contraire, nous pensons que l'émergence des données numériques est l'occasion de produire une science sociale renouvelée, où le chercheur conserve toute sa place. 

Pour tirer pleinement profit des possibilités du Big Data, les Social Data Sciences (SDS) encore en germe devront remplir trois conditions : s'approprier le raisonnement statistique spécifique fondé sur la collecte des données numériques pour en établir les conditions de validité ; ne pas renoncer à produire des modèles explicatifs pour donner un contexte théorique aux corrélations tirées de la machine ; définir des terrains d'enquêtes et des concepts spécifiques aux Social Data Science. 

Cela suppose pour les sciences sociales de construire leur propre cadre d'intelligibilité de la data, et de considérer l'empire des « traces numériques » produites par les individus autant comme un outil de connaissance que comme un champ d'investigation, autant comme une carte à déchiffrer que comme un territoire à défricher.

The library is dead. Long live the library.


26 02/2016 de Caroline de Francqueville

La bibliothèque est-elle un vestige du passé ? Loin s'en faut ! Ainsi qu'en témoigne un récent rapport de l'agence de design Arup , ces institutions publiques vivraient au contraire une véritable renaissance. Ce renouveau requiert des changements importants : l'avenir des bibliothèques, n'a semble-t-il, que peu à voir avec les livres (traditionnels). Véritables hubs de quartier ouverts à tous, lieux d'accueil pour les travailleurs nomades, lieux d'apprentissage et de formation aux nouvelles technologies, etc. ces institutions rivalisent d'initiatives et saisissent à bras le corps le défi économique auquel elles sont confrontées. Face à l'engouement des municipalités pour les tiers-lieux, et la tendance à créer ces espaces multifonctionnels de toutes pièces, nous interrogeons dans ce dossier la capacité des bibliothèques à s'imposer comme de tels lieux communs. Longue vie aux bibliothèques !

Analyses trimestrielles du Groupe Chronos n°18, 19 et 20 - Covoiturage courte distance / Agilité des lieux / Singapour, l'innovation sans particip...


25 02/2016 de Chronos

Nous vous présentons ci-dessous trois nouvelles analyses du Groupe Chronos. Voici le programme :

 

  • Covoiturage courte distance : l'appli à tout prix ? "Le covoiturage des petits trajets peine à se développer en dépit des solutions qu'il apporte...". Un paradoxe qui se vérifie lorsqu'on mesure le décalage entre l'offre qui se développe et les usages réels, difficiles à évaluer, des plateformes. Si la pratique existe déjà de manière informelle, il semble toutefois difficile de l'institutionnaliser. A quelles conditions l'offre pourrait-elle trouver sa place ?
  • Agilité des lieux et intensification des usages. Multifonctionnalité, polyvalence, modularité, agilité... les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser certaines des injonctions posées à l'immobilier contemporain. Derrière ces projets commence notamment à émerger une réflexion sur les nouvelles valeurs de l'immobilier. Observe-t-on là encore une évolution vers un modèle serviciel ?
  • Singapour, l'innovation sans participation ? Ville nouvelle, connectée et innovante, Singapour fascine, et veut s'exporter. Ses politiques publiques, en terme d'aménagement et de mobilité, attisent la curiosité des pays riches comme pauvres. Pourtant, inégalités et manques de participation citoyenne viennent parfois noircir le tableau.

 

Ces trois notes de synthèse sont réservées aux membres du Groupe Chronos.

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter