Trois questions à Nathanaël Mathieu, co-fondateur de Neo-Nomade et LBMG Worklabs

07 06/2011 de Klio Krajewska et Léa Marzloff

 

Télétravail, travail à distance, télécentres, tiers-lieux ... On commence à réaliser que c'est en partant du travail qu'il faut réinterroger le quotidien et les mobilités (voir ici ). La productivité de l'entreprise entrevoit le modèle mais peine à la formuler (voir ici ). Les métiers qui s'exercent hors du siège se multiplient et comme les lieux qui accueillent ce travail à distance. Quels sont ces lieux "entre" l'entreprise et le domicile ? Comment les recenser, les caractériser ? Et pour quels services aux travailleurs nomades ?

Nous poursuivons notre plongée dans les services innovants à la mobilité, au travers d'entretiens avec des start-up. Après notre entretien avec Nicolas Tronchon, éditeur de GoToo et Christophe Tallec, co-fondateur de Utilisacteur , et Cédric Gepner co-fondateur de SmartGrains , éditeur de ParkSense, aujourd'hui trois question à Nathanaël Mathieu, co-fondateur de Neo-Nomade et LBMG Worklabs .

 

Neo-nomade, une place de marché des tiers-lieux ?

 

Neo-Nomade a pour ambition mettre en relation l'offre et la demande de lieux de travail "à distance" de l'entreprise. L'objectif est de lister les télécentres, centres d'affaires, espaces de coworking autres tiers-lieux sur une carte du territoire français et de fournir ainsi une information complète aux travailleurs nomades, potentiels télétravailleurs et plus largement aux indépendants et salariés à la recherche d'un lieu pour travailler.

Au-delà du recensement des lieux, nous invitons leurs gérants à prendre la main sur l'information diffusée. Par ailleurs, n'importe qui peut créer un compte et renseigner de nouveaux lieux, les évaluer et ajouter ses remarques. Ainsi le travailleur nomade peut trouver son oasis - ce mot désigne l'ensemble des lieux de travail à distance. Aujourd'hui la carte recense près de 500 lieux et le site se développe : bientôt on pourra réserver nos places de "travail à distance" directement à partir de la carte et depuis son smartphone.

 

Des entreprises et des salariés schizophrènes

 

La carte s'accompagne d'un blog qui souligne l'actualité des lieux référencés, ainsi que des exemples étrangers pour rendre visibles les bonnes pratiques. Le blog, destiné au travailleurs, aux gestionnaires de tiers-lieux et aux entreprises met en avant des pistes innovantes. Pour souligner l'absurdité des embouteillages qui se concluent au final par "allumer un ordinateur", un artiste Bruxellois a réalisé une vidéo ironique et très efficace pour Neo Nomade. Des millions de salariés se retrouvent dans ce scénario absurde, mais bien réel. Comment mettre fin à cette shizophrénie qui nous fait perdre un temps monstrueux pour faire d'un bureau à l'autre mitoyen ce qu'on peut faire de près de chez soi dans un tiers-lieux ?

 

 

 

Et pour passer aux choses concrètes ?

 

L'entreprise LBMG Worklabs , que j'ai fondé à l'automne 2010 avec trois associés, est à l'initiative de Neo Nomade. Forts de nos expériences au sein de grands groupes, nous proposons à nos clients un "diagnostic e-travail" à l'image du "bilan carbone". La formule permet d'évaluer l'aptitude au travail à distance de l'entreprise.

L'audit, sinon exhaustif du moins simple et rapide, se formule selon quatre catégories :

  • immobilier (taux d'occupation conjugué avec le prix du mètre carré)
  • technologies (technologies utilisées, politique, outils, cloud computing)
  • ressources humaines (potentiel de télétravail pour les différents métiers de l'entreprise)
  • développement durable (accessibilité du siège, impact environnemental de transport de salariés)

LBMG worklabs propose ensuite des pistes d'action et d'accompagner l'entreprise dans le passage vers le travail à distance. Nous comptons déjà la Caisse de Dépôts et Novotel comme clients et ça n'est qu'un début !

 

Commentaires (0)

Commentaires

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter