Blog


21 12/2016 de Laurent Barelier

Chronos était présent au colloque du CEREMA « Mobilité et équité » organisé les 1er et 2 décembre dernier à Lyon, pour y présenter les résultats de l'étude internationale sur la mobilité inclusive (pour le compte du Laboratoire du même nom). Les constats sur les inégalités d'accès aux services de mobilités invitent à réfléchir aux discours dominants et à la portée réelle des nouveaux services de mobilité.

Commentaires (0)

Commentaires


08 12/2016 de Bruno Marzloff

«Touche pas à ma voiture !». Eh bien si, repensons la voiture en ville. L'intensité de l'actuel pic de pollution est la première mauvaise nouvelle. Elle annonce d'autres épisodes plus fréquents, plus intenses à venir. Le délai de mise en oeuvre de la circulation alternée est la seconde ; preuve que la sensibilité à ces sujets n'est pas partagée par tous. La dimension contingente et la faible efficacité de la réponse est la troisième. Ne nous leurrons pas. Il ne s'agit pas de négocier le passage d'un anticyclone persistant pour retrouver benoîtement son auto, mais d'ouvrir les yeux sur le fiasco d'une agglomération dépendante de la voiture.

Commentaires (0)

Commentaires


07 12/2016 de Bruno Marzloff

Provocation ? Peut-être pas. Une chose est sûre : la sémantique du "bureau" nous masque une radicale transformation du travail, lente à s'exprimer, difficile à accoucher, mais inexorable. Et s'il y avait un angle mort du travail derrière le surgissement des nouveaux lieux de travail ? Et si la révolution des espaces laissait entendre une toute autre histoire du devenir du travail. 

Pendant un temps j'ai cru, avec d'autres, que la question du bureau était reliée à la distance qui le sépare du domicile. Logique ! Cet écartèlement était ressassé comme la cause majeure du malaise du travail et des dysfonctionnements de la ville et de la société. La durée croissante de ces itérations liées aux embauches et débauches quotidiennes du travail est tout en même temps : le cauchemar des villes en termes de congestion et de pollution, l'obsession des transporteurs en l'absence de maîtrise des transport, le stress des travailleurs en fatigue et perte de temps, et la hantise des sociétés en perte de productivité. Dans les années 90 la Datar, maître du Plan du territoire, entreprit de délocaliser le travail pour éviter ces errances récurrentes. Bon sens direz-vous ? Mais cette logique rationnelle n'était ni mûre, ni socialement acceptable. A la place on a vu progressivement se désagréger le modèle d'un siècle de bureau, sans qu'on sache très bien ce qui le remplace.

Commentaires (0)

Commentaires


28 11/2016 de Bruno Marzloff et Bertil de Fos

Le 21 novembre, paraissaient deux réflexions sur la smart city. Les deux titraient quasiment à l'identique autour de l'intérêt général. Dans La Tribune - Pour une smart city d'intérêt général  -, Pierre-René Lemas, DG du groupe Caisse des Dépôts interroge la place du numérique dans "un monde totalement digitalisé". Dans la seconde - Inventer l'intérêt général de la smart city  -, parue dans La Gazette des communes, Bruno Marzloffet Bertil de Fos, DG de Chronos questionnent l'intérêt général à l'aune de l'arrivée des empires numériques dans la ville.

L'acteur public perd la main, la société civile aussi est prise en tenaille entre des bénéfices incontestable et l'incertitude sur le destin de leurs données. Les réflexions sur la prise de pouvoir de data-services privés s'ouvrent simultanément sur plusieurs fronts qui, tous, bousculent nos certitudes. 

 

Jusqu'où faut-il pousser la définition de la donnée d'intérêt général désormais consacrée par loi ? Jusqu'à la donnée en bien commun ? Réponse dans le programme DataCités qui se met en place avec de multiples partenaires.

Commentaires (0)

Commentaires


14 11/2016 de Bruno et Léa Marzloff

Le dossier "Habiter + Mobilités. Tendances et scénarios pour de nouvelles urbanités ", actualise un sujet vieux comme le monde, la maîtrise du quotidien, de son aire de vie et des activités que l'usager y déploie. Chronos a entrepris de l'éclairer à sa main, dans un exercice pluridisciplinaire qui élargit encore la focale, déjà très ouverte, des mobilités ; et en même temps dans une démarche de prospective qui teste des visions de ce couple paradoxal (Habiter/Bouger).

La mise à jour s'imposait tant les pratiques, les valeurs et les contraintes se bouleversent, tant les équilibres entre les deux termes se recomposent et tant le génie des hommes ne connaît pas de limites. Quelles pistes prospectives fructueuses pour la fabrique de nos villes et territoires peut-on produire en pensant l'habiter à travers la mobilité ou en mobilité ?

Dans ce dossier de prospective, Chronos s'appuie sur l'analyse de tendances émergentes dans le domaine de l'habiter pour proposer six scénarios de services de proximité. Habitat groupé, serviciel, multifonctionnel, connecté, économe et léger viennent ainsi nourrir des fictions autour de packs de mobilité en partage, de navettes autonomes de quartier, de régie de données ou encore de plateformes de services mobiles.

Les lecteurs y trouveront des clés pour décrypter le présent et se projeter dans les usages et métiers qui s'ouvrent lorsqu'on pense le couple habiter + mobilités.

Commentaires (0)

Commentaires

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter