Norm-Atis, nouveaux standards pour développer des services de mobilités intelligents

15 03/2015 de Chronos

Norm-Atis (Nouveaux Standards pour développer des services de mobilité intelligents) est un projet de recherche industrielle soutenu par l'Agence Nationale de la Recherche  et porté par Vedecom , centre de recherche et d'innovation appliquées à la mobilité, qui se déroule de janvier 2014 à juin 2017. L'objectif principal de Norm-Atis est de tester la mise en oeuvre d'outils de suivi des politiques de mobilité pour les collectivités ce qui suppose de collecter des données de mobilité éparses, de les traiter, les croiser et les modéliser. Un des enjeux sous-jacent consiste à comprendre les modalités de réplicabilité des processus, modèles et outils développés pour d'autres collectivités, au-delà du territoire d'expérimentation des Yvelines.

Chronos a réalisé l'analyse des besoins à travers une trentaine d'entretiens individuels et des ateliers afin de faire émerger une proposition de valeur et des axes stratégiques pour ces outils. Dans une seconde phase, ces apports ont participé à la définition d'indicateurs de mobilité. Ces derniers sont aujourd'hui en "développement opérationnel" en vue d'une première expérimentation.

Les partenaires de Norm-Atis sont l'Université Technologique de Belfort-Montbéliard, OpenDataSoft, Telecom Paristech, Transamo, WebGeoServices, Orange et Mediamobile.

Pour en savoir plus, contactez Julie Rieg , directrice des études et du développement.

 

Enjeux et objectifs

Le projet de recherche industrielle Norm-Atis (Nouveaux Standards pour développer des services de mobilité intelligents) consiste à collecter des données multi-sources issues de l'usage de téléphones mobiles, de capteurs intégrés aux véhicules, des institutions publiques et d'outils collaboratifs*. La gestion et le stockage de cette Big Data font partie intégrante du projet, afin de permettre leur modélisation et leurs usages dans des outils de visualisation et d'analyse à destination des collectivités.

 

Les partenaires du projet poursuivent les objectifs transverses suivants :

  1. Comprendre les mobilités à l'aune des usages, soit en privilégiant une approche sociologique et non technocratique, et développer les indicateurs de mobilité correspondants.
  2. Proposer des méthodologies nouvelles de mesure et d'analyse des flux de mobilités.
  3. Coordonner les parties prenantes, aussi bien les partenaires du projet que les acteurs présents sur le territoire d'expérimentation, les Yvelines, en conciliant les stratégies de chacun.
  4. Promouvoir le développement des outils développés sur le territoire d'expérimentation.
  5. Développer les outils dans une approche normative afin de permettre leur réplicabilité à une échelle européenne.

*Comme la cartographie collaborative du plateau de Saclay développée dans le cadre du projet de recherche "Co-opérer et informer la marche métropolitaine "

 

Partenaires

Aux côtés de Chronos, Norm-Atis regroupe des partenaires multi-disciplinaires, des ingénieurs aux cartographes, en passant par des designers, des sociologues, des économistes et des développeurs.

  • Vedecom , nouvelle entité de recherche publique et privée appliquée aux mobilités individuelles électriques et connectées.
  • OpenDataSoft , start-up française qui développe une plateforme de données du même nom (voir la description ici ).
  • Telecom Paristech , école nationale supérieure des télécommunications.
  • Le Département Informatique de l'Université Technologique de Belfort-Montbeliard.
  • Transamo , filiale de Veolia Transdev et du STIB (Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles), qui propose de l'assistance à la planification, la réalisation et à l'exploitation de grands projets de transport public.
  • WebGeoServices , développeur de solutions géographiques en mode SaaS.
  • Orange et son entité "Optimization & Planning Software"
  • Mediamobile , fournisseur de services d'information trafic en temps réel.

 

Méthodologie globale

Norm-Atis se structure en huit tâches principales (structure responsable) :

  1. Le management du projet (Vedecom)
  2. L'analyse des besoins des acteurs et la formulation d'indicateurs de mobilité (Chronos)
  3. Le développement d'une plateforme de données de mobilité (OpenDataSoft)
  4. Le géoréférencement de données multimodales (Vedecom)

Chronos y participe en développant des méthodes de collecte de données complémentaires auprès des individus et des communautés.

5.  Le développement d'algorithmes et de modèles de mobilité (UTBM)

6.  Le développement d'applications et de services web de mobilité (WebGeoServices)

7.  L'expérimentation des applications et des services web (Vedecom)

Chronos y participe en contribuant à l'évaluation des usages des applications et services web développés.

8.  La dissémination des enseignements et des outils (Vedecom)

Chronos joue particulièrement un rôle éditorial (rédaction et publication d'articles sur le site du Groupe Chronos et dans des médias extérieurs) et organise un événement de présentation des enseignements du projet.

 

Méthodologie de l'analyse des besoins

L'analyse des besoins permet de prendre du recul par rapport aux technologies. Cette analyse questionner les usages afin de s'assurer de l'adéquation entre les outils et services développés et les attentes des parties prenantes. Elle a été réalisée dès le démarrage du projet afin de traduire les enseignements issus du terrain en fonctionnalités concrètes pour les plateformes, méthodogies et outils développés par le consortium. L'analyse du besoin s'appuie sur la tenue d'entretiens semi-directifs auprès de différentes cibles du projet : les partenaires du projet Norm-Atis, les habitants et visiteurs des collectivités des Yvelines, les entreprises locales, les opérateurs de mobilité, les collectivités directement concernées ainsi qu'une sélection de collectivités à l'échelle européenne. Pour chacune de ces cibles, l'analyse des besoins a consisté en la mesure des écarts entre la situation actuelle et la situation souhaitée sur les questions de mobilité et de données. Elle a permis ainsi d'identifier les étapes à franchir pour passer de l'une à l'autre et s'assurer de l'appropriation des outils et services développés.

 

Au total, une trentaine d'acteurs ont été rencontrés par Chronos :

 

 

 

Principaux enseignements de l'analyse des besoins

Les acteurs des territoires d'expérimentation rencontrés disposent d'une connaissance partielle et perfectible des mobilités. De fait, ils fondent leurs analyses sur des données fragmentées, à la qualité comme l'exploitabilité contrastées. S'ils disposent d'une vision d'ensemble de l'offre et de la demande, ils peinent à la qualifier avec précision, qu'il s'agisse de tendances de fonds ou émergentes.

Ils requièrent avant toute chose, de capitaliser sur l'existant en bénéficiant des données leur fournissant des informations de base, collectées par les différents acteurs des mobilités mais non partagées. De plus, tous appellent de leurs voeux la possibilité d'explorer d'autres sources et modalités de collecte de données. Les démarches de partage de données entre acteurs sont pourtant encore rares et timides, en Europe, voire inexistantes, sur les territoires d'expérimentation du projet.

 

Toutes les collectivités locales rencontrées, en Île-de-France comme en Europe, raisonnent aujourd'hui à budget contraint et sont soucieuses d'optimiser l'allocation de leurs ressources. Pourtant, peu d'acteurs entreprennent de mesurer de façon systématique l'efficacité et l'efficience des mesures qu'elles mettent en oeuvre pour atteindre ces objectifs. Quelques initiatives ambitieuses font jour, par exemple à Milan, mais demeurent isolées, expérimentales et réservées à des institutions d'une certaine envergure. Des outils adéquats doivent être développés dans cette perspective pour caractériser la situation d'un territoire et la comparer avec les objectifs dont ils se dotent. Par ailleurs, alors que les contraintes financières et environnementales augmentent, la mesure des externalités des dispositifs mise en place pour agir sur l'offre ou la demande prend tout son sens.

 

Le numérique, l'économie du partage ou encore les nouvelles organisations du travail rebattent les cartes des mobilités si bien du point de vue des usagers (qui font évoluer leurs pratiques), que du point de vue des acteurs de l'offre de mobilité (qui doivent revoir leur stratégie face à l'arrivée de nouveaux acteurs). Déjà, les usagers plébiscitent le développement de services qui ne relèvent pas des acteurs publics, qu'il s'agisse de mobilités en partage, d'évitement des déplacements, d'occupations astucieuses des temps d'attentes, de commerces de proximité avantageusement situés ou encore de moyens alternatifs de se tenir informé du trafic. Les connaissances que les acteurs, et en particulier les collectivités locales, ont de ces phénomènes appellent donc à être enrichies. Aux données de déplacements doivent désormais s'ajouter celle des acteurs, services et usages émergeants. Ensemble, elles permettront des analyses qualifiant avec la finesse requise toute l'étendue des besoins d'un territoire et d'en accompagner l'évolution vertueuse. 

 

La formulation des indicateurs de mobilité

Les indicateurs théoriques permettent de mesurer de manière innovante les pratiques de mobilité et d'évaluer les impacts / externalités d'infrastructures ou de services deployés sur le territoire. Ils sont pris en compte par les partenaires du projet à la fois pour définir les données à collecter, mais aussi dans la mise au point des algorithmes, des modélisations et de l'évaluation des services développés.

 

Sur la base des enseignements issus de l'analyse des besoins, complétés d'un état de l'art des indicateurs de mobilité existants à l'international, Chronos a proposé une méthodologie axée sur la co-production entre les partenaires du consortium pour la conception des indicateurs. Lors de cette étape, aucune contrainte de faisabilité n'a été retenue et ce, afin de ne pas brider l'innovation par les aprioris.

 

Un premier atelier a eu pour objectif de jeter les  bases d'une vision commune des orientations stratégiques du projet. Les productions de chacun des partenaires ont été analysées en chambre, reformulées et hiérarchisées sous la forme d'une "proposition de valeur " du service Norm-Atis et de plusieurs axes stratégiques à approfondir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de concevoir des indicateurs, un référentiel dont l'architecture est présente ci-dessous, a été élaboré. Chaque axe stratégique est défini sour la forme de critères et d'indicateurs, qui permettent de quantifier et mesurer les axes stratégiques. Un second atelier de co-production est venu affiner ces propositions et arrêter définitivement une architecture et un référentiel théorique. On y retrouve les 3 axes stratégiques, 3 dimensions transversales (les dynamiques temporelle, spatiale et sociale) et la logique de nucléarisation des critères et des indicateurs.

 

 

Architecture du référentiel Norm-Atis

 

 

 

La conception de ces indicateurs - portée par Chronos - est à différentier de leur développement opérationnel (qui est aujourd'hui en cours en tandem avec les partenaires techniques). Seront confrontés lors de cette étape les éléments théoriques et les possibilités techniques, afin d'arrêter les indicateurs de mobilité définitifs.

 

Pour aller plus loin, consultez les articles suivants :

Commentaires (0)

Commentaires

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter