mobi-lise, améliorer les mobilités par les contributions communautaires

05 11/2014 de Chronos

 

Mobi-lise est un projet de recherche expérimentale de 18 mois financé par l'ADEME dans le cadre du programme "Mobilités : connaître pour mieux agir". Mobi-lise vise l'expérimentation d'outils innovants de captation, de partage et d'analyse des données de mobilité, qui viendront compléter les enquêtes réalisées par les collectivités (comme les Enquêtes Ménages Déplacements). Les partenaires du projet développent trois outils interdépendants sur les territoires de Reims Métropole et de la Communauté de Communes des Crêtes Préardennaises : une application smartphone destinée aux individus et permettant de collecter leurs données de déplacements ; une base de données multisources et sa plateforme de partage ; un outil d'aide à la décision à destination des collectivités et acteurs locaux. Chronos a piloté l'analyse des besoins, participe à l'élaboration du modèle économique et travaille à la réplicabilité du service mobi-lise. Une première expérimentation des différents outils est fixée entre avril et juin 2015. 

Pour en savoir plus, contactez Julie Rieg , directrice des études et du développement.

 

Objectifs du projet

Le projet mobi-lise vise à accroître la compréhension des pratiques de mobilités d'un territoire et faire la démonstration qu'il est possible d'impliquer les usagers dans la remontée de données sur leurs déplacements. Il s'appuie pour cela sur le développement, l'expérimentation et la dissémination d'une application mobile de collecte de données qui alimente une plateforme de données et un outil d'aide à la décision à destination des experts, des collectivités et des usagers. Le projet s'assure en particulier de :

  • La mise en oeuvre une démarche de partage, de modélisation et de visualisation des données ;
  • L'identification des modalités d'enrichissement des données et des analyses qui en découlent ;
  • L'identification des modalités d'implication des individus dans un dispositif permettant de capter de manière active et / ou passive les données relatives à leurs déplacements ;
  • La réplicabilité des outils développés et expérimentés à Reims Métropole et dans les Crêtes Préardennaises.

 

 

Une approche agile et multidisciplinaire

Le consortium réuni pour mobi-lise met en place une méthodologie agile et évolutive, valeur ajoutée essentielle dans une dynamique d'innovation multi-partenariale. Autrement dit, si les contours du projet sont dessinés, ce dernier s'adapte au contexte territorial et aux difficultés rencontrées in situ, aux attentes des parties prenantes dégagées lors de l'analyse des besoins et aux moteurs d'implication indispensables à son succès.

Cette approche multidisciplinaire permet ainsi de se pencher :

  •  sur les besoins des différentes parties prenantes, les conditions d'acceptabilité du partage des données et le modèle économique du système ;
  • d'autre part sur les avancées techniques nécessaires en termes de captation des données des individus mais aussi de modélisation et de visualisation des données.

 

L'analyse des besoins et l'engagement des acteurs
L'analyse des besoins consiste à mesurer les écarts entre la situation vécue actuellement sur un territoire et la situation idéale souhaitée par ses parties prenantes (les individus, les acteurs locaux, les acteurs privés et les acteurs publics...). Elle permet alors d'identifier les étapes à franchir pour générer le changement attendu et clarifier le périmètre d'action du projet : à quels besoins mobi-lise entend-t-il répondre et où s'arrête sa mission ?

 

Les besoins des parties prenantes qui conditionnent le projet
L'étude souligne, pour les collectivités, et plus généralement les acteurs de la mobilité du territoire, la nécessité d'un plus grand dialogue et le développement de démarches de partage des données. Dans cette perspective, les acteurs de la mobilité se montrent intéressés par la mise en place de nouvelle méthodologies de traitement et de visualisation des données qui facilitent la production d'analyses sur les pratiques de mobilité.

Les associations et les acteurs de l'insertion rencontrés aimeraient bénéficier, quant à eux, d'une meilleure connaissance des pratiques de mobilité des publics fragiles afin de mieux les accompagner dans l'accès aux différentes ressources du territoire.

L'étude permet, en outre, de constater l'importance d'agir sur les motivations individuelles des usagers pour garantir leur implication dans la démarche ainsi que l'acceptabilité de la collecte de leurs données : la motivation collective (le sentiment d'agir pour la communauté) ne suffit pas. Pour ce faire, les partenaires doivent s'assurer que :

  • mobi-lise propose un réel service aux usagers en contrepartie de leurs contributions ;
  • l'application ne se cantonne pas au champ des déplacements, les usagers rencontrant peu de difficultés de mobilité sur le territoire d'expérimentation. Les usagers expriment notamment un fort intérêt pour une meilleure connaissance de leur territoire et de ses aménités ;
  • la maîtrise est laissée aux usagers sur la collecte. Ils doivent avoir la main sur les données remontées, être en mesure de faire le choix des modalités de contribution... ;
  • une logique "gagnant-gagnant" est mise en place, permettant de "récompenser" les contributeurs en échange des données fournies.

 

Une double proposition de valeur
Les outils développés dans le cadre du projet gagneront donc à recouvrir une double proposition de valeur :

  • Pour l'usager, en échange de ses informations : un service pour mieux connaitre le territoire et une interface de visualisation de ses déplacements pour l'inciter à changer de comportement ;
  • Pour la collectivité : de nouveaux moyens pour optimiser l'animation territoriale mais également mieux connaitre les pratiques pour mieux agir sur les services et infrastructures de mobilité.

 

Des points de vigilance juridique
Deux limites ont été identifées sur le plan juridique. Tout d'abord, l'anonymisation des données n'empêche pas les recoupements qui rendent les données réidentifiantes. Ensuite, l'interconnexion des fichiers est problématique : une base doit correspondre à une finalité ; ce qui n'est pas le cas de mobi-lise qui en a plusieurs. Trois solutions sont alors envisageables :

  • La création de bases de données distinctes pour éviter les recoupements ;
  • L'instauration d'un "tiers de confiance" ayant la responsabilité de la protection des données ;
  • La mise en place d'un "nouveau contrat social" dans le but de préciser la finalité des données.

 

La méthodologie de l'analyse des besoins
L'analyse des besoins, dont les principaux résultats sont présentés ci-dessus, a été réalisée auprès des parties prenantes du projet afin de mieux appréhender leurs attentes ainsi que les freins et leviers à leur implication. Elle s'est appuyée sur :

  • Un atelier collectif avec les collectivités ;
  • Une série d'entretiens semi-directifs avec des acteurs locaux, des opérateurs de mobilité, des générateurs de mobilité, des acteurs de l'insertion et des associations ;
  • Une série d'entretiens avec des individus habitant ou fréquentant les territoires du projet ;
  • Quatre focus groupes (entretiens qualitatifs collectifs) avec des utilisateurs des différents modes de déplacement de la Région Reimoise, des utilisateurs des différents outils numériques de Reims et ses environs, des personnes âgées et enfin des collégiens ;
  • Un benchmark de projets ;
  • Une analyse documentaire.

 

Les quatre outils de mobi-lise

L'application smartphone
En échange du partage de ses données de déplacement, l'usager a accès à un service de découverte du territoire alimenté par des contributions communautaires. Ce service prend la forme d'un réseau social géolocalisé disponible depuis son téléphone mobile.

  

 

Maquette de l'application "usagers" mobi-lise

 

La base de données
Le rôle de la base de données est de fusionner les données en temps réel de l'application et les données statiques du territoire. Avant cette étape, celles-ci bénéficient de traitements spécifiques (qualification, reconstitution et redressement) pour aboutir à une base de données complète, de qualité et représentative.

 

La plateforme de données
La plateforme de partage permet d'inscrire le projet mobi-lise dans une démarche d'Open Data. Elle offre un espace commun de partage des données brutes ou traitées et des algorithmes. Elle s'adressera à des collectivités et détenteurs de données, mais également à d'autres publics comme les chercheurs, les développeurs ou encore les bureaux d'études.

 

L'outil d'aide à la décision
L'outil d'aide à la décision (qui prendra la forme de cartographies ou de données statistiques accompagnées d'indicateurs) s'adresse aux acteurs locaux pour leur permettre une visualisation et une analyse des déplacements plus fines.

 

Maquette 1 de l'outil d'aide à la décision mobi-lise

 

Maquette 1 de l'outil d'aide à la décision mobi-lise

 

Rôle et présentation des partenaires

De nombreuses compétences sont mobilisées dans la réalisation de ce projet de recherche. 

Il se structure en six lots :

Lot 1 - Etude de l'engagement des acteurs

Cette étude consiste en une analyse des besoins des parties prenantes et des moteurs d'implication des utilisateurs d'un service collaboratif ; elle contribue par ailleurs à définir les fonctionnalités de l'application et des outils d'aide à la décision développés dans le cadre du projet. Chronos, cabinet d'études et de prospective est responsable de ce lot et travaille en étroite collaboration avec :

- Auxilia , cabinet de conseil imaginatif en développement durable, oeuvre principalement à définir les fonctionnalités de l'application développée dans le lot 2 et à décliner le dispositif dans un plan Marketing et Communication.

- TMO Régions , institut d'études au service des entreprises et des territoires, est en charge de l'étude des données à collecter et de la réalisation de l'étude quantitative d'analyse de l'acceptabilité du dispositif.

- 11.100.34 , cabinet d'avocats spécialiste des données, analyse la faisabilité juridique du dispositif.

- Ludovic Bu , consultant indépendant spécialiste des mobilités durables s'intéressera particulièrement à l'adhésion des publics vulnérables.

 

Lot 2 - Développement d'une application

Sur la base des enseignements de l'étude d'engagement des acteurs, une application est développée à travers laquelle les individus peuvent produire de la donnée et la mettre à contribution du système global.

SEM Numerica , pôle numérique régional de Franche-Comté dédié au développement et à la promotion des TIC, est porteur de ce lot. Il développe, aux côtés de Share And Move Solutions et du département Informatique et Systèmes Complexes de Femto-ST , ladite application.

 

Lot 3 - Modélisation des données

Sur la base des données collectées, des algorithmes de valorisation de données dans la connaissance de la mobilité sont développés. Phoenix-ISI porte ce lot. À partir d'une plateforme technique de développement, il croise l'ensemble des données récoltées.

 

Lot 4 - Interfaces numériques

Les modélisations sont représentées au sein d'interfaces numériques qui constituent des outils d'aide à la décision pour les individus et les décideurs territoriaux. MobiGis , éditeur de solutions SIG et responsable du lot 4, développe ces outils ainsi qu'une plateforme d'Opendata pour faciliter le partage des données entre acteurs.

 

Lot 5 - Développement et extension de la démarche

Le consortium s'interroge aussi sur la viabilité économique du système et sa réplicabilité sur d'autres territoires. Chronos est responsable de ce lot, et y travaille au côté de Smartengy porté par Denys Alapetite , consultant indépendant spécialiste du business et des technologies dans le domaine des transports et de l'énergie.

  

Lot 6 - Pilotage du projet

L'analyse des besoins des partenaires du projet a permis de s'assurer de la motivation de chacun et de mesurer les enjeux sous-jacents. Une approche adaptative est privilégiée. Celle-ci qui consiste à faire évoluer le projet en fonction des risques identifiés au fur et à mesure de l'avancée des travaux. Des indicateurs d'évaluation des outils développés seront également mis en oeuvre. Edenway , entreprise de conseil et d'ingénierie qui accélère le développement de ses clients en créant de la valeur, est responsable de la coordination du projet. Chronos y est largement associé.

Commentaires (0)

Commentaires

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter