La donnée, la ville lisible et la fabrique des services urbains

05 02/2010 de Bruno Marzloff

La ville existe simultanément à des "échelles" diverses - du quartier à la région. Dans les complexités de temps, d'espaces et d'activités qui en résulte pour l'usager, il faut acter la démultiplication et la dispersion des flux de toute nature. La ville mobile, décrit cette complexité croissante, et la capacité ou non des individus et des gouvernants à s'en saisir. En 2003 déjà, nous soulignions la tendance des déplacements à déborder le système de transports. De fait, du transport on passe aux déplacements, puis aux mobilités. Du rigide, on passe au "fluide" jusqu'au "liquide", selon le sociologue Zigmunt Baumann. Comment l'aborder ?

Ce texte est inspiré de l'intervention de Bruno Marzloff, directeur du Groupe Chronos, lors de la conférence Technoark 2010. Retrouvez sur le sujet une tribune publiée dans le supplément "Ville plus intelligente" du Monde.

Vous devez vous inscrire ou vous connecter

pour visualiser tout le contenu.

Fermer

Présentation de Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos