Les nouvelles frontières de la marchandisation

Quel est l'impact de l'hyperconsommation sur les relations sociales ? Est-ce que la marchandisation généralisée des besoins humains franchit un nouveau cap avec l'actuelle ubérisation des services ? Pourquoi la consommation est-elle à ce point devenue synonyme de progrès ? Et vers qui se tourner, dès lors ? Telles sont l'une des nombreuses questions abordées par Philippe Moati dans La société malade de l'hyperconsommation ; ouvrage foisonnant tant par la multitude des sujets traités que par les parallaxes pour les aborder. Retour sur un ouvrage polymorphe, aussi critique que lucide sur les évolutions d'une hyperconsommation omniprésente dans nos vies.

18/05/2016 de Bruno Marzloff

Artistic Lac - Et si les "néo-nomades" préfiguraient l'habitat du futur ?

Rompre avec la sédentarité pour un habitat mobile, c'est le choix opéré par les "néo-nomades", qui troquent leur maison contre une caravane. Etudié par le collectif noLand, ce mode de vie, qui correspond à une tendance émergente, est-il plus durable ? Est-il le corollaire d'une précarisation du travail ? Cette évolution du lien entre ...

Libération - Europacity : «Les élus du Val-d'Oise y sont très favorables, pas ceux de la Seine-Saint-Denis»

Jusqu'au 30 juin a lieu le débat public autour du projet d'Europacity. Les débats sont relativement calmes pour un projet suscitant tant d'opposition (en terme d'emplois locaux, de nuisances écologiques, de surfaces commerciales et ...

La Smart city à la recherche de modèles économiques - Club Techni.Cités - Lagazette.fr

Concept émergent dans les années 2000 par la révolution numérique marchandée initialement par IBM, la smartcity peine à trouver un modèle économique réel. Si de nombreuses expérimentation sont réalisés, notamment dans le champ ...

Le sociologue et le Big Data : La donnée comme carte et comme territoire

Le statut des sciences, et en particulier celui des sciences humaines, semble ébranlé par l'explosion du Big Data. Pour certains observateurs, la puissance des algorithmes et leur capacité prédictive relèguent le chercheur au rang d'interprète des corrélations livrées par la machine. La tentation du prospectivisme est forte, et l'enthousiasme technologique conduit à annoncer un peu rapidement la fin de la théorie et de la méthode scientifique classique.  Au contraire, nous pensons que l'émergence des données numériques est l'occasion de produire une science sociale renouvelée, où le chercheur conserve toute sa place. 

Pour tirer pleinement profit des possibilités du Big Data, les Social Data Sciences (SDS) encore en germe devront remplir trois conditions : s'approprier le raisonnement statistique spécifique fondé sur la collecte des données numériques pour en établir les conditions de validité ; ne pas renoncer à produire des modèles explicatifs pour donner un contexte théorique aux corrélations tirées de la machine ; définir des terrains d'enquêtes et des concepts spécifiques aux Social Data Science. 

Cela suppose pour les sciences sociales de construire leur propre cadre d'intelligibilité de la data, et de considérer l'empire des « traces numériques » produites par les individus autant comme un outil de connaissance que comme un champ d'investigation, autant comme une carte à déchiffrer que comme un territoire à défricher.

16/03/2016 de Julien Gaffiot

Robin Chase : “cities should do more to promote collaborative mobilities”

Robin Chase introduces herself as a "transportation entrepreneur", but above all she is a one of the most prominent thinkers of the collaborative economy. She co-founded Zipcar in 2000 and it is now the largest carsharing company in the world. She founded GoLoco, a carpooling app that no longer exists, and Buzzcar, a peer-to-peer carsharing company in France, that merged with Drivy. Most recently, she co-founded Veniam, a promising project transforming vehicles into wifi hotspots.

We have known her for years now. As early as 2009, she was already telling us about mesh-connected cars (see here also). She is also the author of Peers Inc : How People and Platforms are Inventing the Collaborative Economy and Reinventing Capitalism. She was kind enough to share her vision on mobility and the collaborative economy, and share her thoughts on some key issues - shared mobilities, the internet of things, technology & inclusion ...

31/03/2016 de Laurent Barelier

Prospective sur les usages du chauffage, de l'eau chaude et de la climatisation à horizon 2050 pour l'ADEME

Quels sont les scénarios de succès pour développer les bonnes pratiques respectueuses des ressources dans le domaine du chauffage, de l'eau chaude sanitaire et de la climatisation dans les décennies à venir ?

Le service Bâtiment de l'ADEME a confié aux cabinets Chronos et Auxilia une mission d'animation d'ateliers et d'accompagnement pour une vision prospective à 2050. La démarche s'est appuyée sur la création de scénarios de succès et a abouti à un plan d'actions pouvant être impulsées dès à présent par l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. L'ADEME se voit ainsi accompagnée dans son rôle de catalyseur de la transition énergétique et écologique, mais également éclairée sur de possibles évolutions de ses métiers dans un monde en transition.

18/05/2016 de Chronos

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos