#Alliance - Le rapprochement Auxilia - Chronos en pratique

Point de fusion, mais une union respectueuse entre deux entreprises qui gardent leur singularité, créent du Commun et partagent un Souhaitable.

Chaque entité conserve son identité, ses spécificités et métiers. Les interlocuteurs restent les mêmes. Bruno Marzloff, qui transmet la direction de Chronos à Bertil de Fos, maintient sa présence, son conseil et ses engagements auprès des membres du Groupe Chronos, de nos clients, de nos complices et de l'équipe.

Par son entrée dans le Groupe SOS, Chronos devient une entreprise sociale, une entreprise qui met l'efficacité économique au service de l'intérêt général.

07/05/2015 de Chronos

Urbanews - Algorithme et urbanistes, unis pour faire la ville !

Alors que le Big Data informe de manière chiffrée les actions réalisées sur le territoire, la définition d'un algorithme traduit ces information en usages qui sont faits du territoire. Pour dessiner les territoires au regard des besoins de la population, le partenariat urbaniste-algorithme a de l'avenir !

Métropolitiques - Les enfants dans la ville

"Les pratiques des enfants comme les pratiques orientées vers les enfants nous renseignent ainsi sur les façons de penser la ville et l’ordre social en général."

Les Echos - Le travailleur nomade, sauvé par le numérique ?

Le point sur les deux principaux défis posés par le "sans bureaux fixe" : l'accès aux ressources internes sans compromettre la confidentialité, et le management à distance.

RuralitéS (2) : un désert collaboratif ?

Faute d'une masse critique d'usagers suffisante pour assurer un maillage satisfaisant du territoire, les services collaboratifs reposant sur des plateformes numériques n'ont pas encore largement conquis les territoires ruraux. On y trouve néanmoins des services davantage ancrés dans des lieux et des échanges physiques et moins formalisés.

Dans des zones rurales caractérisées ainsi par l'INSEE en fonction de la distance aux services (voir notre dossier sur les Territoires ruraux (1) : Renouveau serviciel et transition écologique), quelles formes les services collaboratifs prennent-ils et quel est leur potentiel de redynamisation des territoires ?

Helsinki sans voiture ? Trois questions à Sonja Heikkilä sur le projet "mobility as a service"

L'été dernier, nous apprenions avec grand intérêt qu'Helsinki avait tout un plan pour "se débarrasser définitivement de la voiture", ou du moins "d'éliminer la possession automobile". La réalité est plus nuancée : Helsinki ambitionne (et c'est déjà beaucoup) de construire un système de "mobilité à la demande" qui, en théorie, devrait éliminer le besoin de posséder une voiture d'ici à 2025. Comment ? En suscitant la formation "d'intégrateurs de mobilité" (mobility operators) capables de proposer, pour l'ensemble de l'offre de mobilité existante, des informations en temps réel et des moyens de réservation et de paiement (bus, train, autopartage, covoiturage, vélo, etc..). Ces intégrateurs de mobilité, qui pourraient être des opérateurs télécoms, des acteurs du paiement mobiles ou encore des assureurs, centraliseraient les informations des "producteurs" de services (mobility/transport service producers) et proposeraient différents "niveaux de services" aux usagers pour effectuer des trajets porte-à-porte.

Cet entretien est rédigé en anglais.

22/04/2015 de Laurent Barelier

La Fabrique des mobilités de l'ADEME

Pour répondre aux ambitieux objectifs du développement durable fixés en 2020 par l'Etat, l'ADEME aidée par ses partenaires explore un nouveau dispositif de soutien à l'innovation : La Fabrique des mobilités. Une version prototype et un Livre Blanc seront présentés le 16 juin prochain au Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie pour décider d'un éventuel lancement en octobre 2015. Incubateur/accélérateur dédié à une filière industrielle et servicielle des mobilités en mutation, la Fabrique des mobilités vise à produire des innovations de rupture en apportant des ressources organisées aux entrepreneurs, sans en assurer de soutien financier. L'activité des entrepreneurs ou intrapreneurs ainsi encadrée et soutenue représente un capital de connaissances, donc des externalités positives qu'ils acceptent de mettre en commun. Ils participent ainsi à développer la dynamique collective, l'attractivité et la performance de la Fabrique des mobilités.

19/05/2015 de Chronos

Présentation de Chronos

Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos