Les supermarchés, un problème de taille ?

L'extension du domaine des services dans la distribution

"L'hypermarché n'est plus roi" déclarait en mars 2009 l'ancien PDG de Carrefour, Lars Olofsson, constatant le ralentissement économique de son groupe : son plan de restructuration comprenait alors le redimensionnement de sept hypermarchés jugés trop grands. Si les grandes enseignes de la distribution alimentaires détiennent toujours une large part du marché des ventes, leur modèle de distribution de masse séduit moins. En 2012, 60% des Français interrogés dans le cadre de l'enquête IFOP "Les Français et les points de vente connectés" déclaraient ainsi ne pas apprécier faire leurs courses en grande surface.

Pour redorer leur image et répondre aux attentes des consommateurs, prompts à faire leurs achats en ligne et désireux d'accéder à des services plus souples et calibrés à leurs besoins, les grands changent d'échelle et proposent des services de proximité.

03/07/2014 de Antonia Ruffin

La Poste - Economie collaborative : en Suisse, des autocollants incitent au prêt entre voisis

Le projet collaboratif Pumpipumpe propose des autocollants à apposer sur les boîtes aux lettres afin de lister les objets que l'on veut bien prêt à ses voisins.

Tags: ...

LSA Conso - Weldom va tester les casiers de retraits dédiés au e-commerce

L'enseigne de Bricolage Weldom teste les services du quotidien 24h/24. Après la mise en place d'un distributeur automatique de matériel de bricolage, la boutique de Luynes teste des casiers de retraits de ...

Le Figaro - SNCF : quel(s) nom(s) de produits pour une offre porte-à-porte ?

Covoiturage, autocar, VTC, train low-cost ... la SNCF multiplie les offres et les noms de marques. Les dirigeants réfléchissent actuellement à la refonte de ces différentes appellations.

Analyses trimestrielles n°6, 7 et 8 - Mesurer la ville durable / Les modèles de l'autopartage / La mutualisation des commerces et services

Nous vous présentons dans ce dossier trois nouvelles analyses du Groupe Chronos pour amorcer la rentrée, avec au programme : 

● Quels outils pour "mesurer" la ville durable ? Une batterie d'indicateurs émerge pour rendre compte des différentes composantes des villes durables (verte, sûre, marchable, cyclable, accessible, etc). Entre palmarès économiques internationaux, mesure subjective de la qualité de vie et données coproduites pour « calculer » l'attractivité locale, cette analyse critique revient sur la dérive des palmarès et sur les pistes innovantes pour caractériser et mesurer la "durabilité" d'une ville. 

● Autopartage, un même vocable, combien de modèles ? A travers l'étude de cinq services d'autopartage BtoC français (Autolib', Marguerite, Lilas, Optymo et Autocool), cette synthèse revient sur la diversité des acteurs, des modèles économiques et des systèmes d'opération et interroge les objectifs de l'autopartage.

● Mutualiser pour mieux régner. Le renouveau des services et commerces de proximités. Dans les territoires peu denses, le regroupement de services dans un même lieu est souvent moyen de maintenir, à moindre coût, un même niveau de services pour un nombre de plus en plus restreint d'usagers. Tandis que dans les zones urbaines, les commerces de proximité mutualisent leurs réseaux pour résister à la pression du e-commerce et offrir des lieux multi-services à leurs clients.

Ces trois notes de synthèses sont réservées aux membres du Groupe Chronos.

09/09/2014 de Chronos

La confiance : un pilier économique, social et politique. Entretien avec Gert Tinggaard Svendsen, chercheur à l'Université de Aarhus (Danemark)

En visite aux Etats-Unis dans les années 1990 pour ses recherches, Gert Tinggaard Svendsen est assailli de questions sur le "modèle scandinave". Les économistes l'interrogent : comment expliquer le succès économique de cette région ? Au fil de ses travaux sur le capital social et les réseaux sociaux, Gert Tinggaard Svendsen a élaboré une théorie qui fait de la confiance la clef du mystère scandinave. La région se caractérise par un niveau de confiance élevé entre les individus et à l'égard des institutions. Cette confiance constituerait un des socles du modèle de l'Etat Providence, dans lequel chacun a un rôle à jouer pour contribuer au bien commun. 

Dans cet entretien, le chercheur explique le lien qu'il analyse entre confiance et stabilité économique, mais également quels enseignements Etats et entreprises peuvent tirer de ces travaux.

Gert Tinggaard Svendsen est chercheur et professeur en sciences politiques à l'Université de Aarhus (Danemark).

Etude internationale sur la mobilité inclusive

Chronos conduit pour le Laboratoire de la mobilité inclusive une étude internationale sur les difficultés de mobilité des précaires et des seniors et sur les solutions qui leur sont proposées pour les accompagner dans leur mobilité. 

Cette étude vise plus précisément à observer la situation française à la lumière des enjeux et des projets développés ailleurs dans le monde. Comment le thème de la mobilité inclusive est-il abordé à l'étranger ? Quels sont les acteurs qui se sont saisis de cette question et comment se coordonnent-il ? Quelles actions ont-ils mises en place et quels sont les projets qui fonctionnent ? Et bien sûr, comment appliquer ces enseignements au contexte français ? 

Cette étude qui s'échelonne de juin à octobre 2014 se concentrera sur une douzaine de projets repérés à travers le monde et sur cinq zones géographiques aux approches singulières (Danemark, Japon, Canada, Royaume-Uni et Union européenne).

Pour en savoir plus, contactez Laurent Barelier.

Présentation de Chronos

Chronos est un cabinet d'études et de prospective dont les travaux s'articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien.

Abonnement newsletter

Membres Chronos